<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=287444238861009&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Changer ses Fenêtres : guide et astuces !

Afin de mieux isoler son logement, à la fois thermiquement et acoustiquement, par souci esthétique ou pour sécuriser son habitat : il y a de nombreuses raisons de vouloir changer ses fenêtres. 

Fenêtre, Femme, Matin, Jeune Fille, Étirement, Debout

Remplacer ses fenêtres par des modèles plus performants en termes d’isolation permet par ailleurs de réaliser des économies d’énergie tout en offrant un meilleur confort intérieur. 

 

Si la tâche vous effraie un peu cependant, pas de panique. Nous vous révélons tout ce qu’il faut savoir avant de changer ses fenêtres, ainsi que comment bien choisir vos nouvelles ouvertures.


3 choses à faire avant de changer vos fenêtres

 

Cela peut paraître évident mais il faudra avant toute chose veiller à bien prendre les mesures de vos ouvertures. 


La rénovation thermique étant un des chantiers prioritaires de l’Etat, des aides publiques sont par ailleurs proposées que ce soit au niveau communal, régional ou national (crédit d’impôt, aide à la transition énergétique, prime à l’amélioration de l’habitat, réduction de TVA, prime EDF, prêt Pass-Travaux, et le CITE n'existe plus ; cette liste est non exhaustive car les aides changent chaque année, toutes les informations sont sur https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique).

Prenez donc le temps de rechercher toutes les aides auxquelles vous pourriez bénéficier ainsi que les conditions d’obtention avant de vous lancer dans cette rénovation qui peut être coûteuse. 

De l’état de l’encadrement de vos fenêtres dépendra le temps de rénovation nécessaire. Anticiper cela vous permettra de mieux vous organiser pendant les travaux. Une pose de fenêtre sur un encadrement existant demande tout au plus une journée, tandis qu’une pose avec remplacement du dormant exigera plusieurs jours d’intervention, afin de renforcer l’encadrement du mur. Si vous décidez de rénover les fenêtres existantes, notre guide sur la détection des défauts d'un vitrage pourra vous aider.

Le guide pour choisir vos fenêtres 

Plusieurs critères interviennent dans le choix de fenêtres : 

  • Le vitrage nécessaire : double et triple vitrage ?
  • Le matériau des menuiseries : bois, PVC, aluminium
  • Le type d’ouverture : coulissante, battante, oscillo-battante ?
  • Les labels : RGE, AEV, marque NF CSTBat, Acotherm, Cekal, Qualicoat, Qualimarine

 

Voyons tout cela en détails pour vous aider à faire le choix le plus adapté à votre intérieur et à vos besoins. 

1- Déterminer le vitrage 

Double ou triple vitrage ? La réponse dépendra de l’isolation nécessaire et de l’environnement de votre logement. Plus le vitrage est important et plus l’isolation est forte. Le triple vitrage conviendra donc pour les températures extrêmes et les logements bénéficiant de peu d’ensoleillement. Autrement, le double vitrage sera suffisant. 

 

Aujourd’hui, le vitrage à isolation thermique renforcée, trois fois plus isolant que les vitrages isolants classiques, permet de bénéficier d’une isolation encore plus performante par une double action : en réduisant la déperdition de chaleur intérieure lors des basses températures, et en réfléchissant la chaleur extérieure pour rafraîchir l’habitat lors des hausses de température. 

 

A noter : le coefficient Uw est l’indicateur de référence afin de mieux choisir son vitrage en fonction de sa performance thermique. L’isolation sera d’autant meilleure que ce coefficient sera bas. 

2- Choisir le matériau des menuiseries 

Bien entendu, la cohérence des matériaux avec votre décoration intérieure est un critère de choix. Mais au-delà de cela, les spécificités techniques de chacun des matériaux sont aussi à considérer. 

 

Les fenêtres en bois 

 

+ Le bois offre une très bonne isolation tant acoustique que thermique.  

- Sur le long terme, il n’est cependant pas adapté aux milieux trop humides, à moins d’être régulièrement traité et entretenu grâce à une couche de protection anti-moisissure et anti-insectes.

 

Les fenêtres en PVC

 

+ Le PVC a l’avantage d’être l’option la plus économique tout en étant un bon isolant. Peu d’entretien est nécessaire avec des menuiseries en PVC. 

- Le PVC n’est pas adapté aux fenêtres de grand format, les grandes baies vitrées par exemple. 

 

Les fenêtres en aluminium

 

+ La solution tranquillité : très résistantes, les menuiseries en aluminium nécessitent peu d’entretien. Un chiffon humide suffit à les nettoyer. 

Ne convient pas à des rénovations rustiques, prix un peu plus élevé.

Lumiere isolation Changer ses Fenêtre

3- Choisir le type d’ouverture des fenêtres

Une fois le matériau et le vitrage les plus adaptés déterminés, il s’agit de choisir le type d’ouverture de fenêtre qui répondra le mieux à vos besoins et contraintes. Disposez-vous d’espace, quel est le besoin en aération, y a t-il un risque d’intrusion ou de cambriolage : toutes ces questions sont à considérer. 

 

Les fenêtres à battants s’ouvrant vers l’intérieur conviennent aux intérieurs spacieux et offrent une grande capacité d’aération. Un grillage peut cependant être nécessaire afin de se protéger du risque d'intrusion lorsque les battants sont ouverts. 

 

Les fenêtres coulissantes, type baie vitrée, sont particulièrement isolantes et permettent de bénéficier d’un gain de place indéniable et d’un maximum de lumière. C’est le choix idéal pour pouvoir profiter de la vue. Une protection contre le risque d’intrusion est cependant nécessaire. Les baies coulissantes sont aujourd’hui déclinées en fenêtres coulissantes à translation, où un des vantaux est fixe. 

 

Les fenêtres oscillo-battantes correspondent aux modèles s’ouvrant par le haut. Il s’agit donc d’une bonne solution de sécurité, particulièrement adaptée aux petites ouvertures et aux pièces ayant besoin d’être régulièrement aérées; telles que la cuisine ou la salle de bain. 

 

Le label A2P vous permettra notamment de vous assurer que le modèle de fenêtre choisi est efficace contre les tentatives d’intrusion. 

4- Identifier les labels 

Différents labels ont été créées afin de vous assurer de la qualité des fenêtres choisies et ainsi pouvoir faire le meilleur choix : 

  • Le classement AEV permet de mesurer l’étanchéité à l’eau, à l’air ainsi que la résistance au vent des menuiseries
  • La norme NF CSTBat atteste à la fois de la qualité de la fabrication et de l’étanchéité
  • Le label Qualicoat assure la qualité des menuiseries en aluminium, notamment contre les rayures et la décoloration dûe aux UV
  • Les modèles labellisés Qualimarine bénéficient d’une grande résistance face aux embruns, au sable et au sel marin
  • Le label Cekal est un gage de qualité des doubles vitrages
  • Le label Acotherm certifie de l’isolation tant thermique qu’acoustique de vos fenêtres

Changer ses fenêtres : le faire soi-même ou faire appel à une entreprise qualifiée RGE ?

Comme pour tous travaux de maçonnerie, faire appel à une entreprise vous permettra de gagner du temps et de bénéficier de l’expertise d’un professionnel. Cela n’est cependant pas impossible à réaliser seul.e. Par contre si vous désirez obtenir une aide de l’État, vous devez être conscient que ces aides demandent obligatoirement de passer par un artisan certifié RGE, gage de sécurité et garant du respect des DTU

Si vous décidez de faire intervenir une entreprise pour poser vos fenêtres, choisir un installateur qualifié RGE, doté d’une assurance responsabilité civile décennale (garantie 10 ans) et offrant des garanties de parfait achèvement (un an de garantie) et de bon fonctionnement (2 ans de garantie), vous permettra d’être couvert.e.s en cas de malfaçon. 

Dans tous les cas, il vous faudra préalablement à la pose réaliser un diagnostic ventilation (un diagnostic isolation est également intéressant à faire, voir notre article sur ce thème) afin d’identifier les besoins en ventilation suite à l’installation de ces nouvelles fenêtres qui seront moins étanches à l’air que les anciens modèles.
Un défaut d’aération pourrait ainsi causer l’apparition de moisissures d’où la nécessité de créer des entrées d’air si vos fenêtres n’en sont pas équipées. Ceci ne sera toutefois pas nécessaire si vous passez par une entreprise qualifiée RGE puisqu'elle doit vous proposer des fenêtres intégrant directement une grille de ventilation.

Voilà, vous savez maintenant tout pour pouvoir sereinement réaliser le remplacement de vos fenêtres !

Tags: fenêtres, isolation thermique, vitrage

Inscrivez vous à notre blog !

Avez vous lu notre dernier guide sur la rénovation de votre habitat ?

La rénovation est une chose compliquée. Nous avons établi gratuitement pour vous une liste d'astuces qui vous permettra de vous y retrouver. Télécharger notre guide gratuitement.

pic-homepage-guide-fr