<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=287444238861009&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Rénovation de maison : 6 étapes à respecter


Vous venez de faire l’acquisition d’une maison ancienne que vous avez hâte de retaper ? Ou peut-être souhaitez vous ré-agencer, agrandir votre maison ou donner un coup de neuf à certaines pièces et installations ?

Dans tous les cas, vous voilà embarqué.e.s dans l’aventure de la rénovation de maison (ou d’appartement). Et vous vous posez sans doute de nombreuses questions (comme le choix d'une porte de garage, des fenêtres, des volets...etc).
Ce guide va vous aider à y voir plus clair en abordant chaque étape des travaux de rénovation d’un logement.

astuces renovation

1. Définir les travaux à réaliser

Les travaux de rénovation peuvent être de nature très variée :

● chantiers cosmétiques (rafraîchissement de la peinture, pose de parquet, changement de carrelage ou de volets, ravalement de façade, changement de cuisine ou de salle de bain)

● grands travaux de sécurisation (refonte du système électrique ou de plomberie, sécurisation de la charpente et de la toiture)

● travaux de rénovation énergétique (isolation thermique, changement d’équipements)

Les rénovations peuvent par ailleurs être partielles, ne concerner qu’un élément du bâti, ou globale. Il s’agit alors de rénover totalement une maison ou un appartement ancien.

renovation peinture mur

Si vous vous sentez l’âme de bricoleur.euse.s, vous pourrez sans doute réaliser une bonne partie des rénovations cosmétiques par vous-même. Il peut cependant être utile de solliciter l’avis d’un architecte ou d’un maître d'œuvre, avant d’entreprendre d’abattre une cloison ou un mur porteur afin d’être conseillé sur la faisabilité technique comme sur la pertinence des travaux par rapport à vos objectifs.

Un architecte pourra également aider à penser davantage en termes de praticité et d’ergonomie de l’espace de vie plutôt qu’uniquement en termes d’esthétisme, ainsi que vous proposez des solutions alternatives en accord avec votre vision et vos besoins (apporter de la lumière, avoir un espace plus spacieux, etc).

De même, il vaudra mieux faire appel à des experts de la plomberie, de l’électricité et de la maçonnerie pour bénéficier de conseils avisés.

Certains travaux nécessitent par ailleurs l’aval des administrations. Il faudra ainsi prévoir :

● Une déclaration préalable à la mairie pour tous travaux extérieurs touchant à l’urbanisme (extension, élévation d’éléments ou modifications de l’extérieur du bâtiment)

● Une déclaration préalable ou une demande de permis de construire à la DRAC lorsque le bâti est classé monument historique ou situé dans une zone protégée

Une fois les rénovations détaillées, un architecte sera également en mesure de vous indiquer les délais moyens de réalisation sur lesquels compter. Cela vous permettra également d’organiser vos présences et absences dans le logement, si vous y habitez déjà.

Vient ensuite le moment d’estimer le coût des travaux de rénovation de votre habitation.


entretien sol parquet

2. Déterminer le budget des rénovations

Plus facile à dire qu’à faire à première vue. Il faut d’abord comprendre que le prix des rénovations peut varier selon l’artisan choisi, les matériaux sélectionnés ainsi que la qualité des équipements.

Le coût de vos rénovations dépendra également de la surface concernée par les travaux. A noter : il est généralement plus avantageux de rénover une grande surface en une fois plutôt que de procéder petite surface par petite surface.

Quoiqu’il en soit, chiffrer en amont de tous travaux le montant de la rénovation de votre maison ou appartement vous permettra d’étaler la réalisation en fonction des fonds propres dont vous disposez, voire d’anticiper la nécessité d’effectuer une demande de prêt.

Dans cette quête de financement, ne négligez pas de vérifier votre éligibilité aux différentes aides existantes, crédits d’impôts et subventions, si vous vous engagez dans des travaux de rénovation importants (attention, cette liste peut changer en fonction de l’évolution de la règlementation. Informez vous avant sur https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique) :

● Aides de l'ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) sous conditions de revenu, destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés modestes.

● Eco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ et le PTZ+ pour les primo-accédants.

● Les subventions de votre collectivité.

● CITE (Crédit d’Impôt de Transition Énergétique) permettant de récupérer 30% des montants de travaux de rénovation énergétique. Attention, cette aide n’existera plus en 2021.

● Taux de TVA réduit à 5,5%.

Il convient de préciser qu’une des conditions principales d’attribution de ces aides est de faire appel à des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

renovation gros oeuvre

3.Débuter par les travaux de gros oeuvre et de sécurisation du bâti

Si vous avez fait l’acquisition d’un logement ancien, tel qu’une maison ou un appartement des années 60 et 70, il faudra en tout premier lieu vérifier la fiabilité du bâti et des installations électriques et de tuyauterie, si cela n’a pas été fait auparavant. Il s’agit ainsi de :
● Remplacer la toiture par des matériaux durables afin d’étanchéifier le logement. L’ardoise et les tuiles notamment.

● Remettre en état la charpente.

● Renforcer les fondations et réaliser une dalle béton.

● S’occuper de la maçonnerie; murs et cloisons à abattre ou ajouter, faux plafonds… Et ce faisant, se débarrasser des matériaux toxiques tels que l’amiante et la peinture au plomb, utilisés dans les anciennes constructions.

● Isoler les combles avec des matériaux performants, en intérieur comme en extérieur, pour éviter toute fuite énergétique, en particulier si vous envisagez de les aménager et d’autant plus pour améliorer les performances thermiques (et notamment réduire la déperdition de chaleur).

● Revoir le système d’assainissement qui peut être obsolète et donc non règlementaire.

● Déplacer la cheminée.

● Améliorer l’isolation du plancher, pour éviter les déperditions de température et réaliser des économies d’énergie, tout en optimisant le confort intérieur.


4. Poursuivre la rénovation de votre maison par le second oeuvre

Destinés à rendre votre maison ou appartement plus confortable à vivre, les travaux de rénovation de second œuvre concernent principalement le confort thermique et phonique :

● Rénovation chauffage. Mettre aux normes énergétiques les équipements de chauffage, en remplaçant la chaudière si elle a plus de 15 ans par un modèle récent de classe énergétique A,B, C, D. Vous pourrez ainsi réduire de 30% la consommation de votre chaudière. Il est également possible d’envisager la pose d’un chauffe-eau solaire pour une production d’énergie renouvelable..

● Montage de cloisons et pose d’enduit.

● Rénovation menuiseries. Remplacer ou mettre en place les menuiseries intérieures et extérieures : fenêtres simples par du double voire du triple vitrage, volets, velux, stores, portes. Cela nécessitera plus de temps dans le cadre d’une rénovation de maison ancienne. L’isolation des ouvertures est particulièrement importante.

● Rénovation ventilation. Améliorer le système d’aération du logement.

● Rénovation plomberie. Prévoir le changement d’une tuyauterie au plomb ou endommagée et victime de fuites. Installer les nouveaux sanitaires. Optimiser les arrivées et évacuations d’eau.

● Rénovation électrique. Effectuer une remise aux normes totale du circuit électrique afin d’éviter tout accident domestique, tout en planifiant l’organisation électrique souhaitée (emplacement des prises, interrupteurs, plafonniers).

● Rénovation revêtements. Du sol au plafond en passant par les murs : papier peint, peinture, parquet, carrelage, moquette, plinthes.

5. Dernière étape des rénovations, les finitions

Il s’agit de la mise en place des éléments de confort, d’aménagement et de décoration. On parle ici de l’installation de la cuisine, de la salle de bain, des placards, escaliers, équipements d’éclairage. N’hésitez pas à faire appel à une ou des entreprises de rénovation intérieure afin de bénéficier de l’expertise d’artisans.

renovation salle de bain


6. Après le chantier de rénovation de votre maison

Afin d’être protégés grâce à la garantie décennale, n’oubliez pas de conserver les factures des travaux de rénovation dans un dossier spécial, ainsi que les attestations d’assurance !

 

 

Tags: Rénovation, guide complet, budget

Inscrivez vous à notre blog !

Avez vous lu notre dernier guide sur la rénovation de votre habitat ?

La rénovation est une chose compliquée. Nous avons établi gratuitement pour vous une liste d'astuces qui vous permettra de vous y retrouver. Télécharger notre guide gratuitement.

pic-homepage-guide-fr