<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=287444238861009&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Sécurité et confort : comment bien choisir sa porte de garage ?

Ce n’est pas nécessairement le premier élément sur lequel on s’attarde lors de rénovations dans sa maison (on pense souvent aux fenêtres par exemple), et pourtant, le choix de votre porte de garage mérite une attention particulière. Après tout, le garage abrite bien souvent un de vos biens les plus chers en termes de service rendu et de prix, votre véhicule. C’est un lieu de stockage salutaire qui constitue également un accès à votre domicile.

Dès lors, comment bien choisir votre porte de garage pour vous assurer sécurité, solidité et esthétique ? Suivez le guide :)

porte de garage exemple réalisation

Quel type de porte de garage choisir ?

En plus de l’aspect esthétique, différents critères entrent en jeu dans le choix d’une porte de garage : l’aménagement du garage et la présence d’éléments gênants tels que des tuyaux, poutres ou rangements, les dimensions de la pièce, les usages qui en sont faits (pièce à vivre ou pièce de rangement) ainsi que l’espace disponible en extérieur autant qu’en intérieur.

 

  • La porte de garage basculante

C’est sans doute le modèle le plus classique et le plus économique des portes de garage. La porte de garage battante basculante est constituée d’un seul panneau qui lors de l’ouverture, qui peut se faire manuellement ou automatiquement grâce à l’intégration d’un moteur, se positionne sous le plafond.

Elle peut être débordante, c’est-à-dire qu’elle pourra dépasser du garage en position ouverte ; ou non-débordante, complètement positionnée sous le plafond.

La porte de garage battante est un bon choix en termes de durabilité et de budget mais a cependant l’inconvénient de nécessiter un volume de manœuvre suffisant pour une utilisation confortable.


  • La porte de garage sectionnelle


porte de garage sectionnelle


Composée de lames ou panneaux articulés, la porte de garage sectionnelle est une option particulièrement appréciée du fait de son esthétique. Autre avantage et pas des moindres, ce type de porte de garage est idéal pour l’optimisation de l’espace disponible. Concrètement, la porte de garage sectionnelle coulisse sur des rails latéraux suspendus au plafond afin de se loger sous le plafond ; ou sur un rail posé au sol afin d’aller se positionner contre un mur du garage.

Elle possède de bonnes qualités d’optimisation en termes de place car elle ne déborde ni à l’intérieur ni à l’extérieur et donc le modèle de porte parfait si votre maison est en bordure de voirie. La porte de garage sectionnelle avec glissement latéral offre par ailleurs la possibilité d’utiliser un des panneaux comme portillon.

Aussi, les portes de garage sectionnelles sont réputées pour bénéficier d’une très bonne isolation thermique et étanchéité, du fait de la fabrication des panneaux en acier remplis de mousse polyuréthane ainsi que de la présence de joints entre les panneaux.

Ce type de porte nécessite toutefois son équivalent en dimension à l’endroit où la porte se loge lors de son ouverture ; et peut ainsi conduire à devoir se priver d’un de ses murs pour l’option latérale. A noter : ce type de porte de garage est plus onéreuse à l’achat. Un matériau solide est également indispensable afin d’assurer la durabilité des portes de garage sectionnelles.

 

  • La porte de garage battante

Ce type de porte de garage est composée de deux panneaux qui, comme un portail, s’ouvre de chaque côté. Les deux panneaux peuvent donc s’ouvrir indépendamment l’un de l’autre. L’inconvénient réside dans la nécessité de disposer d’un espace suffisant à l’extérieur du garage afin que les portes ouvertes ne débordent pas sur le trottoir ou la route, ni ne gênent le passage. Cependant, qui dit ouverture vers l'extérieur signifie espace intérieur préservé, et c’est là l’avantage des portes de garage battantes.

 

  • La porte de garage à enroulement ou refoulement

porte de garage enroulement

Ce type de porte de garage peut s’assimiler à un volet roulant qui vient se loger dans un coffre fixé au plafond ou à l’extérieur, comme volet roulant, économisant ainsi l’espace nécessaire pour la porte et son ouverture. C’est la solution zéro débordement adaptée aux petits espaces et aux petites hauteurs sous-plafond, qui peut s’ouvrir de façon automatique grâce à la motorisation.

Avant d’effectuer la pose d’une porte de garage, il s’agit donc de bien connaître les mesures, l’espace disponible dans et hors de la pièce, afin de choisir le modèle de porte le plus adapté à votre projet.

 

Quel matériau choisir pour sa porte de garage ?

Le choix du matériau de votre porte de garage dépend à la fois de critères esthétiques, de la performance thermique, de la robustesse et du prix :

  • Porte de garage en acier

Les portes en acier ont l’avantage d’être résistantes aux chocs et à la corrosion, lorsque le matériau a été traité, galvanisé et protégé par des couches de peinture. La faible épaisseur du matériau lui fait cependant bénéficier d’une isolation thermique et phonique moindre, comparé à d’autres matériaux tels que le bois.

Cependant, lorsqu’elles sont composées d’une double paroi séparée par un isolant thermique, les portes de garage en acier garantissent une excellente isolation thermique.

 

  • Porte de garage en aluminium

L’aluminium offre à la fois robustesse, durabilité et légèreté aux portes de garage. Ce matériau est ainsi plus adapté aux portes de type basculante et aux solutions nécessitant la motorisation de la porte

 

  • Porte de garage en PVC

Également légères, les portes en PVC sont par ailleurs particulièrement économiques. Elles offrent également une isolation thermique efficace, supérieure à l’aluminium et l’acier. Toutefois, de par sa légèreté, le PVC n’est pas la meilleure option pour se protéger du risque d’effraction.

 

  • Porte de garage en bois

Particulièrement esthétique, les portes en bois offrent une très bonne isolation thermique. Un entretien fréquent (contre l’humidité notamment) est néanmoins à prévoir afin que le matériau dure le plus longtemps possible. Les portes de garage en bois étant bien plus lourdes que les autres matériaux, elles sont plus adaptées aux ouvertures latérales, qui ne nécessitent pas de suspension.

A l’aide d’un nettoyeur haute pression ou à sec, l’entretien de la porte de garage dépendra par ailleurs du bois choisi.

 

 

Les différents systèmes de motorisation des portes de garage :

Parce qu’elle est coûteuse, la motorisation de la porte du garage peut être considérée comme optionnelle. Il s’agit cependant d’un élément clé dans le confort d’utilisation de sa porte de garage, idéal pour garer rapidement son véhicule, ainsi qu’ouvrir et fermer à distance avec une télécommande sans avoir à descendre de la voiture.

Plusieurs critères sont cependant à considérer afin d’être sûr·e de faire le meilleur choix : la vitesse d’ouverture, le niveau sonore, un système anti-pincement, l’arrêt automatique en cas d’obstacles, la configuration du moteur, le poids de la porte du garage. Il est ainsi conseillé de réserver un emplacement pour l’installation du moteur dans son garage, tout en anticipant l’installation électrique nécessaire.

 

motorisation porte de garage

 

  • La motorisation déportée

Ce type de motorisation, qui s’installe au plafond, convient particulièrement aux portes de garages basculantes ou sectionnelles se positionnant en-dessous du plafond. La motorisation déportée agit telle une crémaillère qui se déplace sur le rail, mais peut aussi être fixe, le mouvement s’effectuant grâce à l’entraînement d’un câble.

 

  • La motorisation intégrée

Pour les portes de garage à enroulement ou refoulement, tel un volet roulant, le moteur fait partie du coffre de réception de la porte. Cette configuration plus compacte qu’une motorisation déportée permet un gain de place et est adaptée aux garages ayant une retombée de linteau réduite.

 

  • La motorisation à bras articulé

Comme pour les portails automatisés, la motorisation à bras articulés se pose à l’extérieur du garage et est donc adaptée aux portes de garage à battant.

Quel que soit le type de motorisation sélectionné, il ne faudra pas négliger d’anticiper des situations de coupure du courant et donc mettre en place un système de déverrouillage afin de pouvoir actionner la porte manuellement.

On vous fait une petite démo :

Tags: entretien, isolation thermique, store

Inscrivez vous à notre blog !

Avez vous lu notre dernier guide sur la rénovation de votre habitat ?

La rénovation est une chose compliquée. Nous avons établi gratuitement pour vous une liste d'astuces qui vous permettra de vous y retrouver. Télécharger notre guide gratuitement.

pic-homepage-guide-fr